fbpx

Candidature spontanée : clés de réussite et erreurs à éviter

Candidature spontanée
Trouver un stage ou un emploi ne peut parfois être possible sans faire appel à de nombreux moyens : les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Twitter), réseaux de contacts professionnels, les sites d’offres etc. Pourtant la candidature spontanée demeure un moyen efficace pour un candidat d’offrir ses services à une entreprise.
Elle témoigne du degré de motivation et de professionnalisme du candidat et permet de faire valoir ses compétences. La candidature spontanée fait partie du marché caché du travail et du stage. Souvent, elle a mauvaise réputation car elle ne tient pas compte des besoins en personnel de l’entreprise.

Qu’est ce qu’une candidature spontanée ?

C’est le fait de postuler pour un stage dans une ou plusieurs entreprises sans que celles-ci n’aient fait d’annonces d’offres. C’est un moyen d’échapper à la concurrence et de donner une bonne image de soi aux recruteurs qui verront en vous une personne pleine d’initiatives, motivée et intéressé par leur entreprise. La candidature spontanée permet d’élargir ses horizons professionnels et d’intégrer la base de données des candidats d’une entreprise.

Comment réussir une candidature spontanée ?

1. Identifier votre interlocuteur
Lorsque vous candidatez spontanément, il vous revient de trouver la bonne personne qui sera votre supérieur direct. Et pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’entreprise en question.
2. Personnaliser son CV et sa lettre de motivation
Pour que la démarche soit pertinente, il faut que le CV et la lettre de motivation soient personnalisés. Ceux-ci doivent être sur l’entreprise et sur elle seule. Ils se doivent d’exposer clairement le projet professionnel du candidat et montrer comment il pourra mettre ses compétences au profit de l’entreprise.
3. Rester factuel
Il est important de rester concis, précis, sobre et factuel pour pouvoir attirer rapidement l’attention du recruteur.
4. De bonnes questions
Lorsque vous candidatez de façon spontanée, il vous est impossible de savoir les compétences et le niveau d’expérience requis. Trouver les contacts des personnes  de l’entreprise ou se poser des questions concernant le secteur d’activité de l’entreprise, ce que vous comptez y faire et pourquoi vous voulez y travailler vous permettra d’apporter plus de précisions à votre projet professionnel.
5. essayer de suivre votre dossier de candidature
Après avoir envoyé votre candidature spontanée et quand au bout d’une semaine vous n’avez pas eu de retour, relancez l’entreprise/ la personne en charge de votre dossier par email ou par téléphone pour vous assurer que votre candidature a bien été reçu.

Que faut-il éviter dans la candidature spontanée ?

1. Un argumentaire pauvre
Indiquer clairement ce que vous pouvez apporter à l’entreprise, vos compétences, vos réalisations, votre personnalité et le poste recherche. L’objectif étant de faciliter la compréhension et la lecture du recruteur. Ne commettez pas l’erreur de surestimer vos compétences car la lettre de motivation est la preuve réelle des compétences que vous avancez sur votre cv.
2. Une candidature spontanée non adaptée
La candidature spontanée s’inscrit une démarche de séduction. Vous devez donc adapter votre candidature en mettant en avant ce que recherche l’entreprise et montrer pourquoi elle vous intéresse.
3. Ne pas connaître le nom du destinataire de votre candidature spontanée
Les Ressources humaines ne feront pas suivre votre candidature si elles ne savent pas à qui elle est adressée. Téléphonez l’entreprise ou consultez son site pour vous procurer le contact de la personne qui sera votre responsable.
4. Pas de relance
Osez relancer l’entreprise de façon astucieuse si elle n’a pas donnée suite à votre candidature. Ceci vous permettra de savoir si oui ou non votre candidature est arrivée à bon port.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

Demande de stage : Comment rebondir après une réponse négative ?

Après des jours et des jours de stress et d'angoisse, vous venez de recevoir la réponse du recruteur concernant votre entretien ! Malheureusement celle-ci ne correspond pas à ce dont vous vous attendiez : c'est un non ! Doute, remise en question, perte de confiance, la spirale négative est en marche... Voici quatre conseils qui …

Demande de stage : Comment rebondir après une réponse négative ? Lire la suite »

Convention de stage : comprendre l’utilité et le contenu d’un document

Que le stage soit facultatif ou obligatoire, pour le réaliser, la convention de stage peut parfois s'avérer nécessaire. Dans l'intérêt de comprendre un tel document pour mieux connaître ses engagements. Une convention de stage est un document tripartite qui engage le candidat, l'université (ou l'école) et l'organisme d'accueil. Elle définit la durée, le lieu du …

Convention de stage : comprendre l’utilité et le contenu d’un document Lire la suite »

× Comment puis-je vous aider ?